OP SDO l'Hermine Enragée le 19/10/2014. 80 Joueurs en Immersion Totale.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Jeu 29 Aoû - 17:16

le réglement de l'OP

Aller en bas

le réglement de l'OP

Message par Snipe le Mer 9 Juin - 13:51

REGLEMENT INTERIEUR

Avant propos

Le présent règlement est établi afin de garantir la sécurité des joueurs en leur assurant confort et liberté de jeu. L’association SDO tient particulièrement à ce que ses joueurs soient sensibilisés au risque inhérent à l’activité pratiqué. Ainsi un règlement de l’association rappelle les consignes élémentaires afin de limiter les risques (annexe1). Néanmoins nous attendons que les joueurs fassent preuves de bon sens et de responsabilité. Chacun doit être conscient que la sécurité est primordiale. Chacun doit se sentir directement concerné.

De même le comportement de chacun est important .En aucune façon l’Airsoft n’est une compétition. Pas de classement, pas de vainqueur ou de vaincu. Le but recherché est le plaisir du jeu et de l’échange qu’il peut apporter avec les autres. Les moyens d’y parvenir sont le fair-play et le rôle-play.

Les organisateurs se laissent la possibilité d'accepter ou de refuser un joueur. Les licenciés à la fédération des Clubs de la Défense seront inscrits en priorité .     
merci de votre compréhension


Si vous avez un doute, une question, n’hésitez pas à demander a un organisateur.

1°) RESPECT DES RÈGLEMENTS DE L’ASSOCIATION :

Tout participant à l’OP accepte de se conformer au règlement intérieur de l’association SDO (CSL 11°RAMa)
Cf : annexe 1 : Règlement intérieur de l’association
Cf : annexe 2 : Règle de jeu


2°) ÉQUIPES ET DRESSCODE

Un code vestimentaire permet de différencier les équipes durant le jeu .Nous demandons aux joueurs de s’y plier dans la mesure de leurs moyens.

3 tenues en fonction de l’équipe :
-Les soldats de la zone 11 : treillis complet camp, couvre chef camo
-Les méchants : tenue dépareillée (style civil…)
-Les mutants (à disposition des organisateurs)

3°) PERSONNAGE NON JOUEURS ET ARBITRES

Les PNJ (Personnage Non Joueurs) sont là pour assurer l’ambiance générale du jeu. Trafiquants, civiles…... ils peuvent être éliminés au même titre que les joueurs et dans les même conditions, néanmoins il est interdit de s’acharner sur un PNJ.

Les arbitres portent un gilet fluorescent ou un brassard qui indique leur statut. Il est formellement interdit de toucher un arbitre .Ils sont les garants et responsables du jeu. La décision d’un organisateurs fait fois quelque soit la situation.

4°) PROCÉDURE EN CAS DE VRAI BLESSE

Si vous êtes réellement blessé, annoncez « BLESSE BLESSE BLESSE » .Toute personne qui entend ces trois mots, doit prendre contact avec un organisateur et relayer l’information .La partie est alors interrompue. Ne cherchez pas à déplacer une personne blessée, seul un membre de l’organisation diligentera les secours vers la personne.

N’annoncez pas « blessé » si vous avez été touché par une bille (out).

5°) FPS, DISTANCE DE SÉCURITÉ

Tous les joueurs doivent passer au chrony à leur arrivée. Les répliques devront correspondre aux normes fixées par l’association. Un système de contrôle en court de partie sera mis en place.
Cf : annexe 1 : Règlement intérieur de l’association

6°) ZONE NEUTRE

Trois zones neutres sont réparties sur le terrain :
-1 tente par camps (2 camps).
-zone des organisateurs (au centre du terrain), zone balisée.
Il est formellement interdit de tirer en zone neutre sous peine d’exclusion sans recours. Toute personne y pénétrant devra avoir ses répliques en position sécurité le chargeur enlever et avoir vérifié qu’aucune billes ne soit restées dans le hop up ou le canon.

7°) DORMIR EN JEU

Les participants pourront dormir pendant le jeu dans leur tente .le port des lunettes est obligatoire et permanent même pour dormir
Un créneau sera ouvert pour dormir, pendant cette période le jeu sera mis en suspend, les lunettes pourront être retirées

8°) FOUILLES DES PERSONNES

Si le jeu l’implique, certaines personnes voudront cacher des répliques ou d’autre équipement, il sera alors possible de les fouiller. Néanmoins toute personne pourra refuser de se faire fouiller en disant simplement « hors jeu » elle montrera ses objets qui pourront être déclaré confisqués.

9°) CONFISCATIONS

Si le jeu implique une confiscation d’un quelconque matériel, il est alors interdit à son nouveau propriétaire de se l’approprier, il ne devra pas l’utiliser ou l’endommager. Ce dernier devra également le remettre à son propriétaire ou aux organisateurs dès que possible.

10°) PRISONNIER

Si le jeu l’implique, il sera possible de faire des prisonniers, que cela soit pour les arrêter, pour les échanger contre d’autres prisonniers, pour une rançon .Si des serflexs ou des menottes sont utilisés, des règles strictes s’appliquent. La personne doit tenir les menottes ou serflexs avec ses mains, les objets ne devant JAMAIS lui être passés réellement

11°) HORS JEU

Si à un moment ou un autre vous vous sentez mal, que vous voulez arrêtez pour quelque raison que se soit, dites simplement « Hors jeu ».Vous cessez d’exister du jeu, et tout le monde continuera à jouer autours de vous comme si vous n’étiez pas là. Cette règle a été crée pour pouvoir se détacher du jeu, n’en abusez pas pour déjouer les phases de jeu.

12°) REPRISE DE JEUX

Si la partie est mise en pause par « hors jeu », elle reprendra avec le mot « reprise du jeu »

13°) PRODUITS INFLAMMABLE, PÉTARDS, RÉCHAUDS

Le terrain de jeu est situé dans une zone très sensible aux risques d’incendie .Les pétard, grenades factices et tout objet produisant une flamme sont INTERDIT.


ANNEXE 1 : REGLEMENT INTERIEUR DE L’ASSOCIATION :

LA DÉTENTION DE RÉPLIQUES D’AIRSOFT ET RAPPEL DES ARTICLES DE LOI :
Les répliques utilisées par les membres de l’association doivent être conformes à la législation en vigueur. A ce jour, le Droit positif français concernant directement l'Air Soft se limite à ce décret ministériel:

-Décret n° 99-240 du 24 mars 1999 relatif aux conditions de commercialisation de certains objets ayant l’apparence d’une arme à feu :
"Le premier ministre,
Sur le rapport du garde des sceaux, ministre de la justice, du ministre de l’intérieur, du ministre de la défense et du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie.
Vu la directive 98/14/CE du parlement Européen et du conseil du 22 juin 1996 prévoyant des normes et des règles techniques, et la lettre parvenue le 28 mai 1997 à la commission des communautés européennes par laquelle le gouvernement français a saisi ladite commission:
Vu le code pénal, notamment ses articles 121-2, 121-41, et R.610-1;
Vu le code de la consommation, et notamment son article L. 221-3;
Vu l’avis de la commission de la sécurité des consommateurs en date du 2juilet 1997;
Le conseil d’Etat (section des finances) entendu, Décrète:
Art.1er –L’offre, la mise en vente, la distribution à titre gratuit ou la mise a disposition à titre onéreux ou gratuit des objets neufs ou d’occasion ayant l’apparence d’une arme à feu, destinés à lancer des projectiles rigides, lorsqu’ils développent à la bouche une énergie supérieure à 0.08 joule et inférieure à 2 joules, sont réglementées dans les conditions définies par le présent décret.
Art.2–La vente, la distribution à titre gratuit à des mineurs ou la mise à disposition à titre onéreux ou gratuit des produits visés à l’article 1er du présent décret sont interdites.
Art.3–L’indication de l’énergie exprimée ne joules développée par les produits visés à l’article 1er du présent décret doit figurer à la fois sur le produit, sur son emballage et sur la notice d’emploi obligatoirement jointe.
Art.4–Emballage ainsi que la notice d’emploi des produits visés à l’article 1er du présent décret doivent indiquer en caractères lisibles, visibles, et indélébiles, les deux mentions: « Distribution interdite aux mineurs » et « Attention : ne jamais diriger le tir vers une personne ».
Art. 5–Est puni de la peine d’amende prévue pour les contraventions de la 5ème classe :
1°Le fait de vendre, de distribuer à titre gratuit à des mineurs, de mettre à leur disposition à titre gratuit ou onéreux les produits visés à l’article 1er du présent décret;
2°Le fait d’offrir à la vente, de mettre en vente, de vendre, de distribuer à titre gratuit ou onéreux les produits visés à l’article 1er du présent décret en méconnaissant les dispositions des articles 3 et 4 du présent décret. En cas de récidive, la peine d’amende prévue pour la récidive de la contravention de
5eme classe est applicable.
Les personnes morales peuvent être déclarées pénalement responsables, dans les conditions prévues à l’article 131-4 1 du même code.
Art.6–Le garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre de l’intérieur, le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, le ministre de la défense, le secrétaire d’Etat aux petites et moyennes entreprises, au commerce et à l’artisanat et le secrétaire d’Etat à l’industrie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au journal officiel de la république Française."

SÉCURITÉ INDIVIDUELLE ET MATÉRIELLE :
Règles élémentaires de sécurité :
-Pour palier aux risques liés à la pratique de l’airsoft et pour minimiser les effets potentiels d’incidents éventuels, il convient d’établir des règles élémentaires de sécurité devant être appliquées à la lettre, sans exception, en tout temps et en tout lieu. Inspirées de réglementations civiles et militaires en vigueurs, elles sont au nombre de quatre :
-une réplique doit toujours être considérée comme chargée et donc potentiellement dangereuse
-ne jamais pointer ou laisser pointer le canon de sa réplique vers un objectif que l’on ne souhaite pas atteindre
-garder l’index hors de la détente tant que le guidon n’est pas sur l’objectif
-être sûr de son objectif
-Il est formellement interdit de tirer sur quelqu’un à une distance inférieure à 5 mètres.

Dispositions particulières de protection oculaire :
-des lunettes ou des masques de protection sont obligatoires
-il est strictement interdit de les enlever en partie, y compris dans la zone neutre et pour les spectateurs.
-Les protections oculaires doivent être suffisamment solides pour pouvoir protéger des impacts de billes en tire direct à faible distance, le responsable de la section n’ayant pas les moyens nécessaires pour vérifier la solidité des protections oculaires, le pratiquant est seul responsable de leur solidité.

Upgrade (amélioration) et modification des lanceurs :
-Ne sont autorisées pour la pratique de l'airsoft que les répliques répondant à la définition légale (décret 99-240 du 24 mars 1999 : 0,08 j < puissance d’un lanceur d’airsoft <2 joules). Néanmoins certaines modifications mécaniques internes permettant l'augmentation ou la diminution de puissance, de cadence ou de précision ainsi que les modifications esthétiques par ajout d'accessoires externes (non dangereux) seront tolérées.

-Les répliques peuvent ainsi être upgradées (améliorées) mais devront toujours répondre aux conditions suivantes (vitesses données à la sortie du tube pour des billes à 0,20 g) :
-Pour un lanceur à gaz : 350 fps (1 feet = 0,3048 m soit ≈ 107 m/sec)
-Pour un lanceur électrique fonctionnant en rafale (plus d’une bille) : 350 fps (1 feet = 0,3048 m soit ≈ 107 m/sec)
-Pour un lanceur électrique fonctionnant en semi-automatique : 400 fps (1 feet = 0,3048 m soit ≈ 122 m/sec)
-Pour un lanceur à tir unique (rechargement manuel (type bolt)) : 450 fps (1 feet = 0,3048 m soit ≈ 137 m/sec)

-En terrain de type "Close Quarter Battle" (combat en milieu urbain) les lanceurs ne devront jamais excéder 350 fps.

-Les lance-grenades propulsant les billes par gaz (type M203 à gaz) et les lance-grenades mécaniques (type M203 mécaniques) sont tolérés dans la limite des puissances autorisées (à gaz et à ressort : 350 fps).

La détention d’objets offensifs:
-La détention et l'utilisation d’armes blanches, d’armes à feu, ou tous autres types d'armes (sens juridique) sont strictement interdites.
-Il est rappelé que les répliques de 2 joules ou plus sont considérés comme des armes et sont donc prohibés.

TERRAINS :
-Le jeu n’est autorisé que dans les limites des terrains définis et délimités.

Le respect des lieux:
-Les lieux de pratique de l’Air Soft doivent être laissés dans l’état de propreté dans lequel ils ont été trouvés en arrivant ou même plus propres. Leur dégradation peut être sanctionnée.
-Seules les billes biodégrables sont autorisées.

AUDIOVISUEL :
-Les participants acceptent que leur image (photo, vidéo) soit mise dans la presse ou sur internet, dans le but de promouvoir l’activité, ou de faire de la publicité pour l’association.
-Les adhérents s’engagent à ne pas prendre en photo ou en vidéo des installations militaires.

DIVERS :
-Aucune sorte de discrimination ne sera tolérée au sein de l’association, que se soit dans les propos ou dans les actes.
-Il est interdit de fumer dans la forêt, les joueurs peuvent fumer sur les grands chemins uniquement (ils repartiront avec leurs mégots.)
-Tout état d’ébriété en dehors ou dans le jeu entrainera une exclusion de l’association.



ANNEXE 2 : RÈGLES DE JEU

-lors d’une partie le port des lunettes est obligatoire
-il est interdit de tirer sur quelqu’un en dehors du jeu. Il ne doit y avoir aucun tir en zone neutre.
-interdiction de tirer en dessous de 5 m, entre 5 et 10 m le tir à la tête est interdit, et il doit être évité dans la mesure du possible, il doit être effectué au coup par coup. Dans tous les cas les tirs au corps sont à privilégier
-si l’adversaire est trop prêt, ou si le tir semble dangereux, il faut mettre l’adversaire out à la voie : « freeze »
-lorsqu’un joueur est touché il crie « OUT », se met debout, met les bras et sa réplique en l’air. Il pourra de nouveau baisser les bras et repartir en jeu qu’une fois remis en jeu (après être allé au respawn, après avoir eu un médic...).
-En cas de remise en jeu par médic, le joueur touché ne bouge pas, il reste immobile pour se faire soigner. S’il se trouve sur une trajectoire de tir, c’est le tireur qui doit se déplacer pour utiliser sa réplique.
-un joueur « OUT » n’a pas le droit de communiquer (à voix haute ou par radio) avec un autre joueur
-lorsqu’un joueur met "OUT" un membre de sa propre équipe, c’est lui qui est "OUT"
-lorsqu’un tir atteint une réplique elle est out, il faut l’annoncer : « réplique OUT ».
Si ce joueur possède une autre réplique, il peut s’en servir, sinon il est lui même "OUT"

-Interdit de déféquer dans la nature, des toilettes chimiques sont mises à dispositions
-une aire de stationnement et une aire de camping sont prévues, celles-ci sont à utiliser obligatoirement par tous sans exception
-il est formellement interdit de tirer sur des animaux rencontrés sur le terrain
-des contrôles chrony inopinés pourront être fait en cas de doute, ou de plainte des participants
-tout contrevenant au règlement sera exclu de l'OP


*****************************************





A bientôt

Snipe
avatar
Snipe
Admin
Admin

Messages : 76
Date d'inscription : 10/05/2010
Age : 44
Localisation : Etrelles 35370

Voir le profil de l'utilisateur http://sdo-airsoft-35.forumdesfans.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum